Saviez-vous que 89% des consommateurs européens * estiment que lorsque leur logement est propre, ils sont tranquille d’esprit ? Ne prenez pas votre santé pour acquise. Garder nos maisons propres et avoir de bonnes habitudes d'hygiène est essentiel pour notre santé et notre bien-être. Lorsque c’est bien fait, en toute sécurité et de manière durable, ce n’est pas une corvée. Les bonnes habitudes sont essentielles à notre bonne santé.

Clarifions ce que nous voulons dire lorsque nous parlons de nettoyage et d'hygiène.

Nettoyage et hygiène - qu’est-ce que cela signifie ?

Le nettoyage est l’élimination mécanique ou chimique des salissures et des poussières sur un corps humain, sur un objet ou dans un lieu. Dans des conditions normales, le nettoyage au moyen d’un savon ou d'un détergent suivi d'un rinçage à l'eau suffit à éliminer la saleté visible et les allergènes. Le nettoyage réduit également le nombre de microbes sur les mains, les surfaces et les tissus.

La désinfection est l'utilisation ciblée d'un désinfectant pour limiter la propagation de l'infection dans les situations où il existe un risque élevé de transmission de microbes nuisibles (par exemple, lorsqu'une personne est infectée ou vulnérable à l'infection). Ces produits limitent la propagation de l'infection en désactivant ou en tuant les organismes nuisibles.

L’hygiène est la pratique par laquelle les personnes maintiennent ou favorisent leur bonne santé. Se laver et garantir la propreté de son environnement, nettoyer et - au besoin - désinfecter les surfaces, les locaux, l'environnement et les objets à usage personnel afin de briser la chaîne de l'infection contribue à l'hygiène. D'autres mesures d'hygiène consistent par exemple à garder une certaine distance avec les personnes malades.

 

Nettoyage et hygiène à la maison - quelques principes de base

Nous nettoyons notre maison parce que nous aimons vivre dans un cadre agréable. Mais les gestes de nettoyage que nous faisons dans nos maisons ont également un impact sur le maintien de notre santé.

1. Les tâches régulières que nous effectuons pour donner une belle apparence et une odeur de fraîcheur à nos maisons nous procurent un sentiment de bien-être qui contribue à notre santé;


2. Le nettoyage de routine réduit les niveaux de « saleté » et d'insectes tels que les acariens, les poux, etc. qui peuvent avoir un effet néfaste sur notre santé. Par exemple, les allergènes présents dans la poussière peuvent provoquer des allergies comme l'asthme;


3. Le nettoyage de routine qui élimine la poussière, la saleté et les restes de nourriture, réduit le risque de souris, de cafards et autres nuisibles dans la maison;


4. Le nettoyage régulier du linge de lit aide à prévenir les problèmes de punaises;


5. Le nettoyage de routine réduit les niveaux de champignons qui poussent dans les endroits humides de la cuisine, de la salle de bain et des toilettes et qui peuvent provoquer des symptômes respiratoires;


6. Les gestes spécifiques (par exemple nettoyage, désinfection, application de chaleur) que nous réalisons pour limiter la propagation de microbes nuisibles qui peuvent provoquer des maladies infectieuses sont essentiels pour s’en protéger.

Pour les activités 1 à 5 ci-dessus, une routine de nettoyage quotidienne ou hebdomadaire est recommandée pour maintenir ces risques potentiels à des niveaux acceptables. Mais le nettoyage pour prévenir des infections est différent.

 

En savoir plus sur la façon de briser la chaîne d'infection grâce à une hygiène ciblée.

* Enquête de l’A.I.S.E. en 2020 auprès des consommateurs dans 23 pays de l'UE

Cet article a été co-écrit avec la professeur Sally Bloomfield qui est la Présidente et membre du conseil scientifique de l'IFH ainsi que professeur honoraire à la London School of Hygiene and Tropical Medicine. La professeur Bloomfield est une experte reconnue en hygiène domestique, avec plus de 30 ans d'expérience dans la recherche et l'éducation en matière d'hygiène.

Le Forum scientifique international (IFH) a été créé en 1997 pour développer et promouvoir l'hygiène à la maison et dans la vie quotidienne sur la base de principes scientifiques solides.

Remarque : cleanright.eu utilise le terme microbes pour désigner à la fois les micro-organismes bénéfiques et les micro-organismes nuisibles. Nous n'utilisons pas le terme «germes» car ce mot est souvent confondu et incorrectement considéré comme faisant référence à des «microbes nuisibles».