Nos maisons regorgent de microbes qui sont inoffensifs pour la plupart et certains même sont essentiels pour notre santé, mais il est important de savoir quand et comment les microbes nuisibles peuvent se propager, et d'agir rapidement pour rompre la chaîne de l'infection dans ces moments - découvrez les neuf moments clés pour agir.

Saviez-vous que garder nos maisons propres ne signifie pas qu'elles sont exemptes de microbes potentiellement nocifs ? Ces derniers sont constamment importés dans l'environnement par les personnes et les animaux qui y vivent, et par la nourriture que nous préparons. Ces microbes sont invisibles, vous ne pouvez donc pas vous en débarrasser en nettoyant uniquement. 

Le moyen efficace de protéger votre maison contre les microbes nuisibles est d'avoir de bonnes habitudes d'hygiène aux moments clés où ils sont le plus susceptibles de se propager.  Nous appelons cela «l'hygiène ciblée».

Qu'est-ce que l'hygiène ciblée et pourquoi en avons-nous besoin ?

L'introduction de pratiques d'hygiène ciblées dans votre maison est la meilleure façon d'avoir l’esprit tranquille, car vous faites de votre mieux pour vous protéger vous et votre famille contre les maladies infectieuses.

 

L’hygiène ciblée offre un moyen de mieux se protéger contre les microbes nocifs tout en maintenant une exposition aux microbes bénéfiques dont nous avons besoin pour construire un microbiome sain dans nos intestins, nos voies respiratoires, notre bouche et sur notre peau, ce qui réduit le risque de développer des allergies et d'autres types de maladies.


La clé de l'hygiène ciblée est qu'elle se concentre sur la rupture de la chaîne d'infection. Cela diffère considérablement de la vision traditionnelle selon laquelle l'hygiène c’est se débarrasser de la saleté, où se trouvent principalement les microbes nocifs. En réalité, les sources de microbes nuisibles sont principalement les autres personnes, les aliments et l'eau contaminés, et les animaux domestiques.

Rompre la chaîne d'infection pour empêcher la propagation de microbes nuisibles

Les microbes nuisibles s’introduisent dans la maison principalement par l’intermédiaire des personnes ou des animaux domestiques, des aliments ou de l'eau contaminés. Ils sont continuellement importés puis répandus par des supports tels que les mains, les toilettes, les chiffons, etc. Nous pouvons être infectés par ces microbes en touchant par exemple une surface infectée puis en nous touchant la bouche, le nez ou les yeux, ou en mangeant des aliments après les avoir manipulés avec des mains contaminées. C'est ce qu'on appelle la «chaîne d'infection». Tous les maillons de la chaîne doivent être en place pour qu'une infection se propage. Donc, si nous brisons l'un des maillons de la chaîne, une infection ne peut pas se propager.

Des pratiques d'hygiène sont utilisées à la maison pour empêcher la propagation continue de microbes nuisibles en brisant cette chaîne d'infection.

Certaines espèces de microbes sont connues pour être potentiellement nocives (par exemple, certaines bactéries intestinales) et peuvent se développer et se multiplier pour former des réservoirs permanents dans les endroits où s'accumulent de l'eau stagnante tels que les bassins / les évacuations de baignoire / douche, sous le bord des toilettes et dans des chiffons et des éponges humides. Ceux-ci ne sont normalement pas nocifs mais peuvent représenter un risque pour les personnes qui ont une immunité réduite contre les infections.

Quand avez-vous besoin de pratiquer l’hygiène ciblée ?

L'hygiène ciblée signifie concentrer les gestes d'hygiène aux moments où les microbes nuisibles sont le plus susceptibles de se propager depuis les sources mentionnées ci-dessus. Ces moments incluent les actions suivantes :
1. Manipuler des aliments
2. Manger avec ses doigts
3. Utiliser les toilettes ou changer la couche d'un bébé
4. Tousser, éternuer et se moucher
5. Toucher les surfaces fréquemment touchées par d'autres
6. Manipuler et laver les vêtements sales et le linge de maison
7. S’occuper des animaux domestiques
8. Manipuler et éliminer les déchets
9. Prendre soin d'un membre de la famille qui souffre d'une infection.

Pendant ces neuf moments, les mesures d'hygiène comme le lavage des mains, le nettoyage des surfaces, etc. doivent se concentrer sur les surfaces critiques (appelées points de contrôle critiques) les plus susceptibles de propager des microbes nuisibles. Pendant ces neuf moments à risque, les mains sont un point de contrôle critique, mais les surfaces en contact avec les aliments et les chiffons de nettoyage sont également des points de contrôle clés dans de nombreuses situations. Les microbes nocifs peuvent également se propager via les vêtements et le linge de maison, les bains, les douches et les éviers, et parfois aussi par les sols et les meubles.
Mais il est important de réaliser que si garder nos maisons propres par des routines de nettoyage quotidiennes ou hebdomadaires peut contribuer à prévenir la propagation des infections, c’est d’une efficacité relative par rapport aux gestes d'hygiène à mettre en œuvre lors des moments clés dont le but est de nous protéger de l'exposition des microbes nuisibles.

Comment rompre la chaîne d'infection

Le but d'une pratique d'hygiène est de réduire le nombre de microbes nocifs sur les mains, les surfaces et les tissus à un niveau qui n'est pas nocif pour la santé. Ceci peut être fait par :

  1. Élimination des microbes des surfaces - en utilisant des produits de nettoyage (par exemple des détergents ou du savon) et en nettoyant les ustensiles avec de l'eau. Le rinçage à l'eau courante est une étape essentielle du processus
  2. Inactivation des microbes sur les surfaces - en utilisant des produits/processus, c'est-à-dire de la chaleur (par exemple en utilisant un lavage à température plus élevée pour le linge), des désinfectants, des gels nettoyants pour les mains.

Dans la plupart des cas, le nettoyage - suivi du rinçage et du séchage - est suffisant pour empêcher la propagation de l'infection. Mais il y a des situations où un nettoyage suivi d'une désinfection peut être nécessaire, par exemple en utilisant des gels désinfectants pour les mains lorsque nous n'avons pas accès au savon et à l'eau, ou pour nettoyer des surfaces qui ne peuvent pas être rincées efficacement.

L'hygiène des mains est la pratique d'hygiène la plus importante et constitue un élément central des pratiques d'hygiène, pour tous les 9 moments de risque décrits ci-dessus.
Pour vous assurer que vos mains sont d’une hygiène irréprochable, frottez-vous soigneusement les mains avec de l'eau et du savon, rincez-les bien à l'eau courante puis séchez-les. Les mains mouillées captent les microbes plus rapidement que les mains sèches. Si vous n'avez pas accès à l'eau courante et à une serviette, utilisez un gel désinfectant pour les mains.
L'hygiène ciblée est un cadre pour une hygiène responsable, car elle évite la surutilisation des produits de nettoyage. Elle garantit également une utilisation prudente des produits désinfectants pour éviter tout risque associé de développement d'une résistance aux antibiotiques. 

Lectures complémentaires sur l’hygiène ciblée par l'IFH.

Cet article a été co-écrit avec la professeur Sally Bloomfield qui est la Présidente et membre du conseil scientifique de l'IFH ainsi que professeur honoraire à la London School of Hygiene and Tropical Medicine. La professeur Bloomfield est une experte reconnue en hygiène domestique, avec plus de 30 ans d'expérience dans la recherche et l'éducation en matière d'hygiène.

Le Forum scientifique international (IFH) a été créé en 1997 pour développer et promouvoir l'hygiène à la maison et dans la vie quotidienne sur la base de principes scientifiques solides.